Naissance à domicile

En Belgique, nous avons la chance d’avoir trois lieux possibles pour accoucher: le domicile, la maison de naissance ou l’hôpital.

Pour certaines femmes, certains couples, donner naissance à leur bébé chez eux va de soi ou est le fruit de toute une réflexion.

Quand la future maman et le bébé sont en bonne santé et que les conditions s’y prêtent, rien ne s’y oppose.

Votre grossesse sera suivie par la sage-femme, votre gynécologue restant la personne de référence si nécessaire.

Le jour J vous resterez dans la sécurité de votre foyer et c’est la sage-femme qui se déplacera. Une collègue la rejoindra quand la naissance sera imminente.

 

 

Votre sage-femme repartira quelques heures plus tard, après s’être assurée que tout continue de bien se passer.

Dans les jours qui suivent la naissance, la sage-femme passera une fois par jour s’assurer que tout se passe bien pour tout le monde, examinera la maman et le nouveau-né, suivra le démarrage de l’allaitement et fera les examens de dépistage.

Par la suite, vous vous reverrez à plusieurs moments clés, pour aborder certains thèmes, ou si vous en éprouvez le besoin.

 

 

Une naissance au domicile des parents et/ou en maison de naissance est possible pour les parents qui le souhaitent et pour les bébés à terme (> 37 semaines et < 42 semaines), et les mamans en bonne santé et lorsque la surveillance rigoureuse du déroulement de la grossesse laisse présager un dénouement normal. Par exemple, la naissance de jumeaux ou de bébés se présentant en siège ou prématurés, ainsi qu’un accouchement après une césarienne doivent exclusivement avoir lieu à l’hôpital.

 

Peut-être souhaitez vous vivre le début du travail chez vous, aller à la rencontre de ce prodigieux processus de vie dans un environnement familier avant de partir pour l’hôpital si ceci est le choix le mieux adapté à votre situation.

 

En cours de travail et d’accouchement, d’autres conditions peuvent justifier un transfert vers une maternité. Par exemple, si la maman souhaite une péridurale ou si la sage-femme a la moindre inquiétude sur l’évolution de la santé de la maman ou du bébé.)

Qui peut vous accompagner ?